Preloader image
3376
post-template-default,single,single-post,postid-3376,single-format-standard,stockholm-core-1.0.8,select-theme-ver-5.1.5,ajax_fade,page_not_loaded,vertical_menu_enabled,paspartu_enabled,side_area_uncovered,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Georges Abstraction

16.05.2006 – 31.05.2006

 

 

 

Georges Abstraction (pdf)
Centre Pompidou.

Paris, France

 

 

curated by Bureau des Videos

 

 

MARCELLO MERCADO
“SERIES OF PERIODICAL BILINEAR SURFACES”, 2006, 27 MIN. 16 SEC. COURTESY DE L’ARTISTE Né en Argentine en 1963, vit et et travaille à Cologne

 

MARIO GARCIA TORRES
“ABANDONNED AND FORGOTTEN LAND WORKS THAT ARE NOT NECESSARILY MEANT TO BE SEEN AS ART”, 2004, 8 MIN. COURTESY GALERIE JAN MOT, BRUXELLES Né à Mexico en 1975, vit et travaille à Los Angeles

 

CHRISTOPHE BRUNNQUELL
“MAXIMUMFASHION”, 2006, 1 MIN. 15 SEC. COURTESY DE L’ARTISTE Né à Paris en 1969, vit et travaille à Paris

 

 

 

 

 

«L´oeuvre de Marcello Mercado explore en profondeur les
sources technologiques dont elle tire son origine. Cette
“broderie” conçue à l’aide d’appareils audiovisuels
a donné à Marcello Mercado la possibilité de forger
ses propres incises technographiques à partir de l’utilisation
du cinéma, de la vidéo et du numérique. En s´appropriant
différentes technologies, il amoindrit l’inévitable déter-
minisme imposé par la technique. (…)
Dans ses vidéos, l’essentiel des manipulations numériques
interminables repose sur le fait que, dans une perspective
intransigeante et expérimentale, seul un long processus
de manipulation digitale détermine la forme finale de
l´oeuvre, qui n´est jamais définitive pour Mercado. De là
naît un nouveau processus d´écriture avec des machines
numériques, sans montage ni production. (…) Ce travail
marque le début de la recherche de nouveaux langages,
basés sur des textures purement numériques, ainsi que sur
les façons de mettreen scène les mécanismes rhétoriques
de l´horreur par la manipulation d’images électroniques
non-figuratives.»

Jorge La Ferla